ARDUINO Dew Heater Controller

Introduction : Si vous êtes un astronome passionné ou un amateur de photographie astronomique, vous savez à quel point la formation de buée peut être un problème gênant lors des nuits froides d’hiver. C’est là qu’intervient le Contrôleur de Chauffage Anti-Buée Arduino, un dispositif essentiel pour éviter la buée sur votre équipement optique. Dans cet article, je partagerai avec vous le processus de réalisation de ce contrôleur, qui mesure la température ambiante et l’humidité relative pour calculer le point de rosée, puis utilise la modulation de largeur d’impulsion (PWM) pour contrôler des MOSFETs et prévenir la formation de buée.

Le Montage :

Le principe de ce montage est simple mais efficace. En mesurant la température et l’humidité, le contrôleur calcule le point de rosée. Ensuite, il utilise des MOSFETs contrôlés par PWM pour réchauffer les éléments optiques tels que le secondaire et les oculaires, évitant ainsi la formation de buée. Une légère augmentation de quelques degrés (4°) au-dessus du point de rosée suffit à empêcher ce problème.

Projet Personnalisé :

Si vous recherchez un contrôleur polyvalent, le projet de Robert Brown (myDewControllerPro3) est une excellente option. Il propose un pilotage via une interface homme-machine (IHM) sur PC.

Cependant, si vous préférez une solution autonome plus simple, je vous présente ma propre création basée sur la conception de Bob Stephens (IceInSpace 2010). J’ai récemment fabriqué, testé et approuvé ce contrôleur, et je partage le code sur le lien fourni.

Il existe désormais une version avec ESP32 que je vais m’empresser de tester d’ici peu.

Matériel Requis :

  • Capteur d’humidité et de température DHT22
  • Capteur de température DS18B20 pour la boucle fermée et le contrôle automatique
  • Écran OLED de 0.96” I2C SPI serial avec une résolution de 128×64
  • Drivers MOSFET (IRF540) pour fournir de l’énergie aux éléments chauffants
  • Arduino Nano
  • Carte d’extension Nano V3.0 (Fundino Nano Shield)
  • Bouton poussoir
  • Bouton On/Off
  • Connecteurs façade Jack 2,5mm (pour Capteur Température DS18B20)
  • Connecteur façade 5,5mm pour l’alimentation 12V
  • Imprimante 3D

Le Code est disponible Ici

Le Montage en Images :

Vous trouverez ci-dessous le schéma de principe du montage ainsi que des photos des premiers essais. Mais comme je ne suis jamais entièrement satisfait, j’ai ajouté une touche personnelle en concevant une boîte pour loger l’ensemble du dispositif. Les fichiers STL pour l’impression 3D de cette boîte sont disponibles sur le lien fourni.

De plus, j’ai créé un support pour trépied d’EQ6 ou AZEQ6, offrant ainsi une solution complète et esthétique pour intégrer le contrôleur à votre monture.

Après la présentation voici le Schéma de principe :

Ensuite les premiers Essais :

N’étant Jamais satisfait il fallait absolument une touche perso pour magnifier ce superbe montage. Vous trouverez donc sur le lien suivant les STL de la boite qui sera le packaging de toute cette tripaille.

Voici également un support pour Trépied d’EQ6 ou AZEQ6

Voici le résultat une fois monté sur la Monture

Conclusion : En mettant en œuvre ce Contrôleur de Chauffage Anti-Buée Arduino, vous pouvez améliorer considérablement votre expérience d’observation astronomique ou de photographie nocturne. N’hésitez pas à explorer les liens fournis pour accéder au code, aux fichiers STL et à d’autres ressources utiles. Que vos nuits d’observation soient claires et sans buée !

18 thoughts on “ARDUINO Dew Heater Controller

  1. Amine says:

    Bonjour, pourriez vous reposter le code arduino SVP, ou bien me l’adresser par mail.
    Merci pour ce partage.

    Répondre
      1. Amine says:

        merci bcp. si tu peux reposter le code stl du boitier ca sera top.

        Répondre
          1. Amine says:

            Merci beaucoup François. très sympa.

  2. Cédric Bourgeois says:

    Bonjour,
    Je n’y connais rien sur Arduino, et ne sait pas souder.
    Est ce que vous pourriez m’en vendre un tout prêt ?
    Merci

    Répondre
    1. fdoffin says:

      Bonjour,

      Désolé je n’ai pas le temps pour confectionner des boitiers. C’est chronophage et j’ai beaucoup de demande similaires.
      J’ai tout de même fait ces articles pour pouvoir le faire assez facilement. Si vous vous lancez je vous aiderais volontiers si vous avez des questions.

      Répondre
    2. lordzurp says:

      Bonjour,
      dans « planetDIY », ya pas genre « DIY » quelque part ?
      le but est d’apprendre à faire soi-même 🙂
      sinon, le commerce regorge de solutions toutes pretes.

      Répondre
  3. Thibault says:

    Bonjour,

    Merci pour l’article c’est parfaitement ce que je cherchais ! par contre niveau électricité je ne suis pas spécialiste, il faut uniquement des résistances de 4.7k ohm ? Aussi, avez-vous retrouver le code modifié?
    Si non, est ce que le code de https://sourceforge.net/projects/arduinonanodewcontrollerpro/ est plug and play par rapport à ce type de montage ?

    Merci 🙂

    Répondre
  4. Thibault Rouillée says:

    Bonjour,

    Le projet m’intéresse beaucoup, je vois sur le schéma électrique, des résistance de 4.7k ohm uniquement, j’ai juste ?

    Aussi avez-vous retrouvé le code modifié par vos soins ? Je débute en arduino et j’ai peur de mal faire…

    Merci de votre aide et réponse par avance 🙂

    Répondre
    1. fdoffin says:

      Bonjour Thibault,

      je te confirme qu’il te faut une résistance de 4.7k ohm par slot de mesure de température. Par contre la sonde de mesure n’est pas indispensable. Tu peux faire fonctionner le boitier sans asservissement en boucle fermée. Tu as un mode qui te permet sélectionner une puissance de chauffe en continu (20 / 40 / 60 / 80 ou 100%).

      Répondre
      1. Thibault Rouillée says:

        Bonjour Francois,

        Merci pour ta réponse. Je ne l’avais pas vu avant… Je vais acheter ces résistances alors. Merci. J’ai acheter le Nano V3.0 Extension board (Fundino Nano Shield) mais j’avoue ne pas avoir trouver d’information sur l’alimentation qu’il supporte. Peut-on le brancher du 12V directement ? J’ai lu qu’il tolérait du 6-20V mais je préfère confirmer avant de faire le cablage. Merci 🙂

        Répondre
  5. Michel Monesma says:

    Bonsoir
    Merci pour ce travail. Je viens juste d’y tomber dessus.
    J’ai un anneau chauffant dernier modèle de Celestron pour C8. https://www.astronome.fr/accessoires/3022-2646-anneau-chauffant-celestron-dew-heater.html#/2637-pour_telescope-c8.
    Sur la doc il est précisé
    « REMARQUE: La thermistance intégrée des anneaux anti-buée n’est généralement pas compatible
    avec les contrôleurs anti-buée tiers. Pour utiliser la fonction « intelligente » et assurer
    une utilisation plus efficace de l’énergie, vous aurez besoin d’un contrôleur intelligent
    de chauffage anti-buée Celestron. »
    Pensez-vous que votre système fonctionnerait avec cet anneau ?
    Je n’ai pas envie d’acheter leur régulateur à plus de 400 € !!!
    merci de votre réponse

    Répondre
    1. fdoffin says:

      Le contrôleur devrait fonctionner sans problème. Le boitier utilise le PWM (tension hachée) qui convient pour les résistance dites passives (simples résistances chauffantes sans carte électronique active de régulation).

      Répondre
      1. Michel Monesma says:

        Bonjour
        Je me replonge dans ce dossier.
        Si je comprends bien le projet, le système n’utilise pas une mesure de la température de la lame de Schmidt. sur un SC par ex, comme c’est le cas du régulateur Celestron ?
        Je ne comprends pas comment on assure que l’on aura une t° supérieure au point de rosée sur la lame ?

        Répondre
        1. fdoffin says:

          Il y a un capteur sur le corps du boitier qui prend la température et le % d’HR autour du setup. Puis il y a la possibilité d’ajouter deux sondes déportées (jacks audio présents sur la face latérale) qui permettent de prendre une température de peau à l’endroit ou vous souhaitez la réchauffe. Après j’utilise surtout le mode en boucle ouverte (régul PWM choisie arbitrairement).

          Répondre
          1. Michel Monesma says:

            Merci pour cette réponse
            Pour simplifier, je pense utiliser la sonde incluse dans la bague de chauffe.
            Il me faudra sans doute caractériser la courbe de variation de la résistance de la thermistance en fonction de la température.
            Pour l’instant je suis un peu surbooké car j’ai plusieurs projets chronophages en cours.
            Je reviendrai vers toi quand j’aurai avancé.

      2. Michel Monesma says:

        Bonjour
        Ça y est, je reprends le dossier.
        J’ai caractérisé approximativement la thermistance adapté à la formule de Steinhart-Hart : 1 ∕ T = A + B * ln(R) + C * ln(R) ^3 (T en Kelvin et R en Ohms)
        Si cela intéresse quelqu’un j’obtiens les valeurs suivantes : A = 6,48 10^-3 ; B = -6,72 10^-5 ; C = 39,05 10^-7 entre 8°C et 43 °C
        Par contre quand j’essaie de télécharger ton code arduino avec le lien « Le Code est disponible Ici » ce dernier atterrit sur le dossier complet de Robert Brown. Y aurait-il un pb de lien ?
        Cdlt

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *